Cette année, j’ai participé au Sketchbook Project avec une histoire illustrée intitulée « The Dark Place » .

Je suis contente de vous la présenter !

Le Sketchbook Project

Je vous avais parlé du Sketchbook Project pendant que je travaillais dessus. J’ai décidé de prendre le thème « Underwater » parce que j’avais étudié l’encre de Chine et que j’avais un bon matériel d’aquarelle à portée de main. En plus de ces matériaux, j’ai fait du collage (que ce soit pour consolider les pages ou pour ajouter les zones correspondant à la Dark Place) et j’ai utilisé des stylos de couleurs.

Le récit est en anglais. Je n’étais pas encore très à l’aise avec l’anglais donc il y a probablement des fautes. Ce qui n’est pas si grave. Je suis contente d’avoir osé raconter une histoire en acceptant qu’elle soit imparfaite. On notera aussi l’influence de la construction narrative des contes.

J’ai travaillé pendant environ deux mois sur ce projet (entre le fait d’imaginer le récit, de préparer le carnet, d’écrire l’histoire, de l’illustrer puis d’ajouter les textes). Cela m’a fait du bien d’avoir un projet créatif relativement court et qui ne me demandait pas d’être dessus tous les jours pendant une longue période (même si j’ai adoré faire des Inktober, des NaNoWriMo ou des 100 Days, ils sont épuisants). C’est pour cela que si je n’ai pas voulu refaire un Inktober cette année, je me sens davantage prête à me réinscrire pour un Sketchbook Project. Si ce n’est que je ne suis pas très satisfaite par le carnet qu’on nous envoie, que je trouve inadapté à l’encre, alors qu’elle est mon medium préféré pour le dessin.

Enfin, c’est un détail. L’essentiel c’est que je sois plutôt satisfaite de « The Dark Place » !

« The Dark Place »

Une sirène nage près d’un endroit sombre des fonds aquatiques. Cet endroit inaccessible effraie tout le monde. Pourtant, la sirène y voit une créature très attirante. Elle est prête à tout pour s’approcher d’elle.

Vous pouvez découvrir cette histoire sur la bibliothèque en ligne du Sketchbook Project : The Dark Place

Malheureusement, leur système fait que les pages ne sont pas dans le bon sens (et je n’arrive pas à les tourner sur leur éditeur… si quelqu’un sait comme faire, je lui en serais infiniment reconnaissante).

Par chance, j’ai une version PDF ! Si la qualité du fichier est moins au rendez-vous, au moins les pages sont plus facilement lisibles.

Pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais, voici une traduction :

  1. Il y avait un endroit sombre sous la mer.
  2. Même les poissons essayaient de l’éviter.
  3. Quant à moi, j’ai toujours été curieuse.
  4. Alors je tentai d’entrer dans cet endroit sombre.
  5. En vain…
  6. Un jour, je vis quelque chose bouger dans cet endroit sombre.
  7. Quelque chose ou quelqu’un ? 
  8. J’approchai de l’endroit sombre.
  9. Elle me regardait. Elle était effrayante, intriguante, belle.
  10. Mais je ne pouvais pas l’atteindre…
  11. Je demandai de l’aide à mon peuple. Mais personne ne voulait m’aider.
  12. Je demandai de l’aide aux humain. Mais ils ne m’entendirent pas.
  13. Je demandai de l’aide à la lune. Elle ne me répondit pas.
  14. Alors je revins la voir. Et j’attendis.
  15. Enfin, quelque chose se produisit.
  16. Quelque chose de beau.

 

Crédit photo : la photo en haut de l’article est de thewavephotographer.