Je sais, je suis en retard pour ce point ! J’étais très occupée ces derniers jours, et j’ai décidé de garder mon temps libre pour avancer sur le NaNoWriMo 2017 plutôt que de prendre encore plus de retard. A l’heure qu’il est, je fais une petite pause entre deux chapitres pour vous raconter où j’en suis.

LES STATISTIQUES DE LA troisième SEMAINE DU NANOWRIMO 2017

Comme d’habitude, je commence par mes statistiques :

D’habitude, je fais mon point le mercredi. Alors, si aujourd’hui j’en suis à 37 121 mots, mercredi j’en étais à 32 072. J’écris un peu plus que les premières semaines, mais je ne sais pas si ça va suffire pour arriver au bout du défi.

Le doute

Je pense que ce NaNoWriMo 2017 est le plus éprouvant que j’ai jamais vécu. J’ai l’impression de passer mon temps à dire que je suis stressée, et à faire des grimaces quand on me demande où j’en suis.

Est-ce à cause de mon texte ? Je trouve que mes personnages avancent très lentement. D’ailleurs, j’en suis à me demander si ce que j’écris est vraiment intéressant. J’aurais bien besoin de retour, mais je n’ose pas en demander parce que j’ai peur qu’un “c’est assez moyen par rapport à d’habitude” soit un coup mortel à mon NaNoWriMo. Alors j’essaye de continuer jusqu’au bout avec ce texte. L’idée de changer d’histoire me traverse régulièrement, pour tenter un récit dans un univers qui est plus proche ce que je fais habituellement. Mais sans plan, sans idée précise, j’ai peur que ce soit vraiment difficile de rebondir avec une nouvelle histoire.

En plus, je n’irais pas jusqu’à dire que mon texte ne me plaît pas. Je pense qu’il a des longueurs, mais j’aime bien ce qui se passe avec les personnages. Et il y a des scènes que j’apprécie écrire. J’aurais peut-être eu besoin de mieux le travailler en amont. En tous cas, si je parviens à le terminer, il aura besoin de relectures très sérieuses.

Donc, à mon avis, c’est plus simple de continuer sur ma lancée pour l’instant.

On verra si je m’y tiens.