Joyeux Noël ! Cette année, je vous offre une nouvelle : “Après l’Althing” !

Pourquoi “Après l’Althing” ?

J’ai écrit ce récit en 2014, durant le NaNoWriMo. À l’époque, un article tournait sur des recherches archéologiques, qui laissaient entendre que des armes avaient été trouvées dans des tombes de femmes vikings. Les gens se demandaient si cela signifiait que ces femmes pouvaient être des guerrières.

Ce débat m’a inspiré une histoire. De plus, j’avais très envie d’aller en Islande. J’y suis allée depuis, j’y retournerais bien, même. Mais à ce moment-là, j’ai fait des recherches sur l’Althing et sur un vote important qui a eu lieu là-bas en l’an 1000, l’année où l’Islande a adopté le christianisme (les articles Wikipédia que je vous suggère vous donneront des éléments pour comprendre la période). Ainsi, j’ai eu l’idée de ce village entendant le retour de leur chef, et de ces trois femmes qui font face aux chrétiens.

Deux ans plus tard, la relecture

Relire et retravailler ce texte deux ans plus tard est un exercice très intéressant. Non seulement parce que je remarque que mon écriture a changé, mais aussi parce que je suis assez satisfaite du rythme que je lui avais donné, des personnages et même du contexte. Les éléments inspirés du réel me plaisent. J’ai laissé la plupart de ceux qui, après un voyage en Islande, me semblent sonner faux (je ne suis pas certaine qu’il y avait toujours eu des bois à cette époque). Notez que c’est un récit inspiré d’une période historique : il y a des choses que je ne connais pas, il y en a d’autres sur lesquelles je me suis librement amusée. Après tout, je ne suis pas historienne !

Les événements racontés m’ont laissé une étrange impression, en cette période trouble (enfin, quelle période n’est pas trouble ?). Je n’ai pu m’empêcher de faire un parallèle avec ce qui se passe à Alep, ou avec tous ces gens qui se battent pour leurs religions.

La nouvelle “Après l’Althing”

Un petit village de pêcheurs en Islande attend le retour de son chef, parti pour l’Althing. En son absence, Inge, Hedda et Elborg veillent sur le clan, en se demandant si l’Islande a abandonné ses dieux au profit d’un dieu unique et violent. Malheureusement, Elborg, la devineresse, pressent que les soldats chrétiens approchent pour s’attaquer aux villageois. Il est temps de se battre… ou de fuir.

La nouvelle est aussi disponible sur Wattpad ! 

Merci beaucoup à Laurence qui a relu mon récit en 2014, et à Ambrevale qui est passée dessus en 2016. Il en a fallu du temps pour que cette nouvelle apparaisse sur mon blog !

Et encore une fois, joyeux Noël et à bientôt !

Crédit photo : la photo en couverture est de Jackmac.