Les 23 et 24 mai 2015, Geekopolis battait son plein à Paris pour sa troisième édition. Je suis une habituée de l’événement (j’y vais tous les ans depuis le début). Il y a quelques mois, remarquant un concours de nouvelles pour l’occasion, j’ai décidé d’écrire et de proposer un texte.

Le prix Geekopolis de la nouvelle récompense chaque année six textes, dont un par quartier de la ville de Geekopolis, ainsi qu’un grand prix Geekopolis.

Je fais partie des lauréats de l’édition 2015.

Prix Geekopolis de la nouvelle 2015 pour le quartier Avalon

Ma nouvelle, “La Reine des esprits” , a reçu le Prix Avalon. Le quartier d’Avalon, dans Geekopolis, est le quartier médiéval, teinté d’heroic fantasy.

Cette année, les génies du Mal étaient la thématique principale du festival. Pour participer, il fallait un·e méchant·e redoutable. De plus, la nouvelle devait s’inspirer d’un des trois titres suivants : “Comme une bête” (roman de Philip José Farmer), “Futur sans étoiles” (roman de Raymond Milési), “La couleur tombée du ciel” (nouvelle de Howard Phillips Lovecraft).

J’ai beaucoup hésité entre deux des titres. “La couleur tombée du ciel” est une de mes nouvelles préférées. Je craignais de ne pas suffisamment m’en éloigner pour écrire mon propre texte, de retenir ma plume. Je me suis tournée vers “Futur sans étoiles” dont je n’ai pas lu le roman : je trouve ce titre poétique.

Le temps d’une nouvelle, je vous invite donc à découvrir l’histoire de Tania. Son bourg, comme le monde tout entier, voit les étoiles disparaître nuit après nuit. Plutôt que d’attendre qu’un chevalier soit envoyé par le Roi, Tania prend la route pour retrouver elle-même les étoiles, armée de la hache de sa famille, de son courage et d’un enchantement lui permettant de voir les esprits.

Je suis très fière de cette nouvelle. J’ai pris un grand plaisir à l’écrire. C’était l’occasion de travailler sur la lumière, sur les descriptions.

Et, bien sûr, c’était un beau travail sur les personnages. A mon sens, il n’y a pas de bon méchant sans bon héros… et vice versa. Tania et son antagoniste dépendent l’une de l’autre. Cette histoire, c’est l’histoire de leur rencontre, de leur lien et de ses conséquences.

Avant de vous donner un lien vers la nouvelle, voici un petit avertissement. Attention, si vous ne voulez aucune information sur le récit, ne cliquez pas sur la barre grise suivante :

Avertissement de contenu :
Dans la nouvelle, il y a un attouchement non consenti.

Où lire la nouvelle ?

Couverture prix Geekopolis 2015Après tout ça, je ne peux que vous guider jusqu’au texte !

Vous découvrirez l’anthologie Geekopolis, les Génies du Mal sur le site du Club Présences d’Esprits.

N’hésitez pas à profiter de l’occasion pour découvrir les autres auteurs primés durant ce concours !

Je partage le sommaire de l’anthologie avec Gwladys MandonSybil CollasDelphine Schmitz, Ange Beuque et Anthony Boulanger. La couverture est d’Aleksi Briclot et les illustrations intérieures sont de Vanrah.

Un grand merci

Je voulais remercier le jury du concours, composé de Raphaël Granier de Cassagnac, du Club Présences d’Esprits et de membres de l’équipe de Geekopolis.

Merci à Meique et à Laurence, qui sont venues me soutenir durant la remise de prix.

Et bravo aux auteurs primés !