Aujourd’hui, je vous parle du programme du mois de juin alors que je n’ai pas décidé quel serait le programme du mois de juin. Oui, il arrive que je sois moins organisée que d’habitude.

Mai et son défi d’écriture

En mai, voici ce qu’il s’est passé :

  • J’ai écrit 6879 mots sur 5 000. J’ai réussi cet objectif durant les 24 heures de la nouvelle. Puis j’ai écrit un nouveau chapitre.
  • J’ai participé aux 24 heures de la nouvelle. Voici ma nouvelle, « Impitoyable » !

 

Merci beaucoup pour tous les encouragements que vous m’avez envoyés durant ce défi d’écriture. Merci aussi pour les retours, cela me fait chaud au cœur de voir qu’elle vous a plu. Je n’avais pas publié de nouvelle depuis longtemps et j’avais un peu peur d’avoir perdu la main. J’ai aussi reçu quelques conseils et remarques qui vont m’aider pour l’avenir.

Bon, le souci de ce mois de mai, c’est que je n’ai quasiment écrit que durant une journée. Le reste du temps, je n’ai pas été très sérieuse. Certes, j’ai été en vacances et je n’écris pas en vacances. Mais quand même, je me sens un peu coupable (même si j’ai terminé mes objectifs).

Que faire du mois de juin ?

J’ai une ébauche de programme de l’année (oui, c’est effrayant de voir comment je m’organise). Et, d’après cette ébauche, je suis censée écrire 5 000 mots. Alors acceptons cela comme premier objectif.

Maintenant, j’ai un souci. Il n’est pas très grave, rassurez-vous.

Tout d’abord, il y a un appel à textes dont le thème m’intéresse. J’avais oublié son existence, puis je me suis souvenue que les nouvelles étaient à rendre avant fin juin. Je ne l’ai pas encore commencé, mais en me débrouillant bien, je peux trouver le temps de participer.

Ensuite, en juillet, c’est Camp NaNoWriMo (encore). Je continuerai de rédiger mon roman. Puisque je ne me suis pas beaucoup penchée dessus en mai, il serait peut-être bien de relire les derniers chapitres et d’en écrire deux ou trois nouveaux.

J’ai donc ce genre de programme :

  • Ecrire 5 000 mots.
  • Choisir entre ces possibilités :
  1. Rédiger, corriger et envoyer une nouvelle pour un appel à textes.
  2. Continuer mon roman et relire mes derniers chapitres pour être prête pour le Camp NaNoWriMo de juillet.
  3. Les deux si je suis très inspirée (ou si je me mets soudainement à culpabiliser de ne pas tout faire).

 

Il est temps de parier sur ce que je ferai. Résultats à la fin du mois.