Si vous avez suivi mes précédents articles (et vu l’image au-dessus de celui-ci), vous avez déjà une petite idée de ce dont je vais vous parler. Mais peu importe, c’est toujours l’heure du programme du mois de juillet !

Le super mois de juin

Pour une fois, je ne me suis pas plainte durant le mois. Je n’ai pas douté une seule fois de ma capacité à terminer mes objectifs.

Je vous avais dit que je ne savais pas trop comment occuper mon mois de juin. J’ai réussi assez vite à me décider.

  • J’ai écrit 9 456 mots sur 5 000 (oui…).
  • J’ai rédigé 5 chapitres et j’en ai corrigé 12.

 

Au début du mois, je me demandais si j’allais participer à un appel à textes. J’ai hésité, mais mon idée était un peu hors sujet. Je me suis dit que ce n’était pas la peine de me forcer à chercher un plan de rechange à tout prix, alors que j’étais inspirée par mon roman. Ainsi, je me suis laissée porter et j’ai poursuivi mon histoire.

En cinq chapitres, j’ai eu l’occasion de traiter des passages majeurs de mon intrigue. J’ai terminé le cinquième de ces chapitres le 30 juin, entre un élan d’inspiration et l’envie de terminer un cycle dans ma narration. Pour tout vous avouer, je rédige ce bilan/programme le 30 juin, à peine une heure après avoir bouclé le chapitre. Je suis lessivée (peut-être parce que je suis malade) mais heureuse d’avoir passé cette étape.

Juillet !

Durant le mois de juillet, je vais de nouveau participer au Camp NaNoWriMo. Voici mes objectifs :

 

Cela me fait bizarre de me dire que, oui, je vais faire une pause dans mon roman pour m’amuser avec vos thèmes pour le Ray’s Day. Depuis novembre (ohlala, novembre, c’est si loin), je n’ai pas levé la tête de mon histoire, je n’ai pas lâché mes héroïnes. Il y a eu juste une exception de 24 heures en mai.

J’espère qu’elles ne vont pas trop me manquer.

Oh, un petit truc à noter pour le Camp NaNoWriMo : je pars en vacances la dernière semaine de juillet. Je ne sais pas si je prendrai mon ordinateur pour écrire (vu que je n’écris quasiment pas en vacances). Donc je vais devoir prendre cette absence en compte dans mes objectifs.

On approche du centième article sur ce blog, il faudrait fêter ça ! On en reparlera avec le prochain article 😉 !

En attendant, une fois n’est pas coutume, je vous laisse avec un peu de musique :